Mystères de Lisbonne : Folies littéraires et filmiques de Raoul Ruiz

Accueil / Arts Visuels (AV) / Manifestations AV d’avant 2015 / Mystères de Lisbonne : Folies littéraires et filmiques de Raoul Ruiz

vendredi 27 mai 2011 Colegio de España


Troisième séance du Séminaire Interuniversitaire Arts visuels du Monde Hispanique, coordonné par Nancy Berthier (univ. Paris-Sorbonne), Françoise Heitz (univ. Reims), Marie-Linda Ortega (univ. Paris-Sorbonne nouvelle) et Jacques Terrasa (univ Aix-Marseille).

- Séance animée par Françoise Heitz

Invité : Pierre-Eril Jel : « Mystères de Lisbonne
Folies littéraires et filmiques de Raoul Ruiz »

« Mystères de Lisbonne : folies littéraires et filmiques de Raoul Ruiz »

La dernière réalisation du réalisateur franco-chilien Raoul Ruiz sortie en 2010, Mystères de Lisbonne, est l’adaptation d’une œuvre écrite par Camilo Castelo Branco au 19e siècle qui exerce une étrange fascination et recèle bien des « mystères ». Parue initialement en trois volumes en 1854, elle déroute par la multiplicité des intrigues qu’elle propose, par les personnages « théâtraux » qu’elle met en scène, et par le creuset de genres qu’elle entremêle. Aussi n’est-il pas étonnant qu’un cinéaste comme Raoul Ruiz, aux réalisations qui forment autant d’œuvres originales et d’expériences filmiques pour le moins singulières, se soit penché sur les possibilités écraniques qu’offrait cette œuvre littéraire.
Ce « jubilatoire fourmillement provoqu[é] [par] une accumulation d’histoires disparates, tronquées, labyrinthiques et baroques », aux dires de Ruiz, devient pour lui le terreau sur lequel vont venir germer ces idées-cinéma. Les démultiplications d’intrigues vont ainsi permettre à Ruiz d’élaborer des plans visuellement très riches et de proposer au spectateur cette « folie » si particulière qui est la sienne. Nous nous interrogerons, entre autre, sur la place de cet opus au sein de la filmographie du cinéaste, mais aussi sur les manifestations de cette folie tant au sein des images ruiziennes que dans le processus de transposition de l’œuvre littéraire au cinéma.