Le Futurisme et les Avant-gardes au Portugal et au Brésil

Accueil / Études Lusophones (EL) / Manifestations EL d’avant 2015 / Le Futurisme et les Avant-gardes au Portugal et au Brésil

29 et 30 octobre 2009

Universités Paris-Sorbonne (Paris IV) et Paris Ouest Nanterre La Défense

Direction Scientifique : Maria Graciete Besse Organisation : Adelaide Cristóvão, José Manuel Esteves, José Salgad


La publication du Manifeste Futuriste de Marinetti, en février 1909, dans les pages du Figaro, marque la naissance d’une esthétique qui investira aussi bien les processus artistiques que la figure sociale de l’artiste. Véritable acte fondateur du premier mouvement d’avant-garde du XXe siècle, ce Manifeste a connu des répercussions importantes dans les pays de langue portugaise. Traduit dès 1910 à Bahia et au Portugal (Diário dos Açores), il faudra attendre quelques années pour que le message de Marinetti touche véritablement les intellectuels portugais et brésiliens. La première impulsion moderniste est donnée en 1915 par la parution à Lisbonne de la revue Orpheu, grâce à Fernando Pessoa et Mário de Sá-Carneiro, tandis qu’au Brésil, c’est la Semaine d’Art Moderne, organisée en 1922 par Graça Aranha, qui, dans un contexte hostile à Marinetti, lance une réflexion intense sur une littérature nationale.

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la publication du Manifeste Futuriste par Marinetti, ce colloque international prétend contribuer à la recherche sur les manifestations littéraires, artistiques et intellectuelles que le courant futuriste et ses prolongements avant-gardistes ont produit au Portugal et au Brésil. Seront prises en compte les différentes manifestations esthétiques et intellectuelles, notamment dans le domaine de la littérature et des arts plastiques ; la relation avec les productions brésiliennes identiques ; la contextualisation des productions nationales dans le cadre des courants esthétiques avant-gardistes européens des premières décennies du XXe siècle.

Ce colloque vise ainsi contribuer au développement de la recherche lusophone en France, tout en créant une dynamique de divulgation de la culture, de la littérature et des arts en langue portugaise.

PDF - 430.4 ko
Programme