Maria Judite de Carvalho : thèmes, genres et représentations

Accueil / Études Lusophones (EL) / Manifestations EL d’avant 2015 / Maria Judite de Carvalho : thèmes, genres et représentations

Maria Judite de Carvalho (1921-1998) est indubitablement l’une des voix les plus secrètes da la littérature portugaise du XX° siècle, malgré une œuvre considérable et encore mal connue (seize titres, dont trois posthumes), travaillée par une écriture épurée, fine et percutante, percée par une fine ironie, où l’on peut déceler une vison désenchantée du monde, mais aussi une hyper lucidité critique, sorte de pulsion vitale face à un monde peuplé de débris et d’inhumanité. La parution en 1959 de son premier recueil de nouvelles, Tanta Gente…Mariana, annonce déjà les axes fondamentaux de son univers fictionnel, marqué par une inlassable réflexion sur la solitude humaine, le temps éphémère et notamment la condition des femmes. L’interprétation et la vision du monde qui en découlent, où la mélancolie et le silence occupent une place emblématique, font appel à des domaines aussi divers que l’histoire, la politique, la philosophie et la psychologie, sans oublier les Arts.

Ce colloque se propose d’éclairer la profondeur de l’œuvre de Maria Judite de Carvalho mais également d’interroger les jeux et les enjeux d’une écriture qui, traversant les époques, nous invite à mieux comprendre le présent.

PDF - 105.4 ko
Programme

Organisateurs : Université de la Sorbonne /Paris IV (CRIMIC), Université de Lisbonne/Faculté de Lettres (CEC), Université Paris Ouest Nanterre La Défense (CRILUS), Chaire Lindley Cintra de l’Institut Camões/ Paris Nanterre, Université Paris VIII, Direcção- Geral do Livro e das Bibliotecas (DGLB), Centre Culturel Calouste Gulbenkian/Paris