Dictature et image absente dans le cinéma de non-fiction des aires ibéro-américaines au XXIe siècle

Accueil / Évènement / Dictature et image absente dans le cinéma de non-fiction des aires ibéro-américaines au XXIe siècle

Axe(s) : AV, EL

6 avril 2018 | Toute la journée

Organisation: Alberto da Silva (CRIMIC – Université Paris Sorbonne) ; Marianne Bloch-Robin (Université de Lille sciences humaines et sociales) ; Rodrigo Nabuco de Araujo (CIRLEP Université de Reims).

Résumé: Nous nous intéresserons spécifiquement, au cours de cette journée d’étude organisée à l’Université de Lille Sciences humaines et sociales, à cette image d’archive manquante dans les documentaires réalisés au XXIe siècle sur les dictatures ibéro-américaines. Le concept d’image absente défini par Nancy Berthier (dans le numéro 64/65 de la revue Archivos de la filmoteca) permettra de problématiser les interventions de chercheurs autour de cette relation spécifique d’un événement et de sa représentation iconique qui ne peut s’appuyer sur l’image photomécanique.

A l’occasion de cette journée d’études, un numéro spécial de la revue Savoirs en prisme sera consacré à la thématique de l’image absente

 

9h30 Accueil
9h45 Mots de bienvenue : Paul-Henri Giraud (Université Lille SHS/directeur adjoint du CECILLE), Marianne Bloch-Robin (Université Lille SHS/CECILLE), Alberto Da Silva (Sorbonne Université/CRIMIC), Rodrigo Nabuco de Araujo (Université De Reims Champagne-Ardenne/CIRLEP)
10h

Conférence plénière d’ouverture:

Nancy Berthier (Sorbonne Université/CRIMIC)

« Variations audiovisuelles autour de l’image absente :   Guernica »

10h45 Discussion et Pause
11h30

Elizabeth Ramírez Soto (San Francisco State University)

« La cámara que Tiembla : algunas reflexiones sobre imágenes que nos mueven »

12h

Anita Leandro (Universidad Federal do Rio de Janeiro)

« Entre absence d’images et preuves des crimes »

12h30 Discussion
12h30 Déjeuner
14h

Maria-Benedita Basto (Sorbonne Université/CRIMIC)

« Cinéma portugais, dictature et image absente : une archive sensible de transmémoires. Sur 48 (2010) de Susana de Sousa Dias e A toca do lobo (2015) de Catarina Mourão et Fantasia Lusitana (2010) de João Canijo »

 

14h30

Cristiane Freitas   Gutfreind

(Université Catholique Pontificale du Rio Grande do Sul)

« Les archives cinématographiques de l’autoritarisme au Brésil »

15h15 Discussion et pause
16h Valérie Robin Azevedo (Université Paris Descartes/ CANTHEL)

« Réflexions à partir de la reconstitution filmique des mémoires du conflit armé avec le Sentier lumineux (Pérou) »

Discussion
   
19h30

Projection du film d’Anita Leandro Retratos de identificaçao (2014)

Cinéma Univers : 16, rue Georges Danton – Lille

en partenariat avec l’Association Envol Brasil

 

 

 

Dictature et image absente dans le cinéma de non-fiction des aires ibéro-américaines au XXIe siècle

Chargement de la carte…