Les écritures collectives : poétiques et pratiques de la collaboration et du partage

Accueil / Évènement / Les écritures collectives : poétiques et pratiques de la collaboration et du partage

Axe(s) : IBERHIS, SAL

18 octobre 2018 au 19 octobre 2018 | 9h15 à 18h00

Colloque « Les écritures collectives : poétique et pratiques de la collaboration et du partage »

Dans le sillage des travaux de Michel Lafon et Benoît Peeters sur les duos d’écrivains (Nous est un autre. Enquête sur les duos d’écrivains, Paris, Flammarion, 2006), cette rencontre propose de s’intéresser à une pratique plus large : les écritures collectives, dont il s’agira d’étudier à la fois les modalités et les enjeux, afin de mieux en saisir le fonctionnement. Par « écritures collectives » on entend tout type d’écriture résultant de la collaboration ou d’un phénomène de collaboration, éventuellement non prévu au départ, entre plusieurs figures d’auctorialité : duo ou trio d’écrivains, groupes ou écoles littéraires, collaboration entre auteur et éditeur, journaux, bandes dessinées issues d’une coopération entre scénariste et dessinateur, sagas et cycles fictionnels prolongés par différents auteurs, entre un écrivain et un scénariste de films, un écrivain et le traducteur de son œuvre dans une autre langue, les divers auteurs d’une anthologie, l’auteur et son écrivain de l’ombre, etc.

Ce caractère pluriel de l’écriture est tantôt assumé et revendiqué, tantôt occulté ; il peut être le fruit d’une collaboration harmonieuse et concertée, ou bien naître de circonstances particulières (mort de l’auteur laissant une œuvre inachevée, opportunisme d’un éditeur qui veut prolonger l’œuvre première ou simplement en reprendre un personnage récurrent pour s’assurer un succès de librairie…). Ce caractère pluriel peut aussi être mis en scène : il est des œuvres écrites par un seul auteur, qui par jeu se cache derrière plusieurs masques. Et surtout, il remet en cause les limites et contours de la notion même d’auctorialité et d’unité de l’œuvre.

La littérature hispanique, qui constituera notre champ d’étude, s’avère à cet égard d’une grande richesse. C’est pourquoi ce colloque aimerait tout à la fois approfondir l’analyse de cas déjà connus et aborder des cas moins célèbres (manifestes, arts poétiques, journaux, œuvres littéraires relevant d’une façon ou d’une autre de la coopération entre plusieurs figures d’auctorialité). L’un des principaux objectifs sera d’amorcer une théorisation du concept d’ « écriture collective » appliquée au domaine hispanique, afin de mieux comprendre les mécanismes et les logiques qui régissent ces écritures collectives, envisagées de manière transversale (Espagne-Amérique). Peut-être sera-t-il ainsi possible de dégager certaines évolutions et de poser les premiers jalons d’une typologie de l’écrire ensemble, le succès des productions culturelles dites populaires comme la fanfiction et les séries télévisées permettant aujourd’hui d’en mesurer tout le dynamisme et l’actualité.

Le 18 Octobre 2018 à la Maison de la Recherche de Sorbonne Université

Le 19 Octobre 2018 au Campus Centre de l’Université Paris-Est Créteil

Organisation : Sorbonne Université, Université de Nanterre, Université de Paris-Est Créteil et Université de Picardie-Jules Verne.

 

Pour télécharger le programme du colloque, cliquer ici

 

Les écritures collectives : poétiques et pratiques de la collaboration et du partage

Chargement de la carte…