La Barcelone des sixties, entre Caputxinada et Gauche divine

Accueil / Évènement / La Barcelone des sixties, entre Caputxinada et Gauche divine

Axe(s) : AV, EC, IBERHIS

11 mars 2016 au 12 mars 2016 | Toute la journée

Organisation : Jacques Terrasa (Arts Visuels),  Géraldine Galeote (IBERHIS) et Mònica Güell (SEC)

Il y a cinquante ans, entre le 9 et le 11 mars 1966, s’est tenue à huis clos, dans le couvent des Capucins de Sarrià cerné par la police, l’assemblée constitutive du Syndicat Démocratique des Étudiants de l’Université de Barcelone ; cinq ans plus tard, du 12 au 14 décembre 1970, quelques 300 intellectuels et artistes enfermés dans le monastère de Montserrat ont protesté contre les condamnations à mort infligées par un conseil de guerre aux militants basques de l’ETA lors du procès de Burgos. Entre temps, Barcelone a vécu une intense période de créativité (cinéma, « nova cançó », littérature, architecture, art) et de lutte pour les idéaux démocratiques. Regroupés pour la plupart autour d’un groupe informel baptisé « Gauche divine », ces artistes, intellectuels, écrivains, éditeurs, architectes, cinéastes, vont faire de la Barcelone des sixties (qui, davantage que vers Madrid, se tourne alors vers l’Angleterre pop ou le Paris de mai 1968), un lieu de fêtes, de luttes et d’intense création, avant que le durcissement des dernières années du franquisme n’impose d’autres formes d’action.

Descriptif colloque Barcelone Sixties

 

Vendredi 11 mars 2016 -Amphi J636

Matin

9 :00 Accueil des participants

9:15 Ouverture du colloque, par Nancy Berthier, directrice du CRIMIC

9 :30 Conférence inaugurale: Roman Gubern (sémiologue) : « Retrato de familia: ideología, hedonismo y profesión »

10 :15 Débat et pause

11:00 Carles Santacana (Universitat de Barcelona) : « El compromiso cultural-intelectual y el antifranquismo político en la Barcelona de los 60 »

11:20 Jordi Amat (écrivain): « L’hegemonia del catalanisme progressista »

11:40 Teresa Abelló (Universitat de Barcelona): «La oposición antifranquista ante el Proceso de Burgos: el encierro de intelectuales en Montserrat »

Débat et pause méridinenne

 

Après-midi

14 :00 Rosalía Cornejo-Parriejo (University of Ottawa) : « “On n´oublie rien de rien, on s´habitue”: retrato generacional en las semblanzas periodísticas de Ana María Moix »

14 :20 Mònica Güell (Université Paris-Sorbonne – CRIMIC) : « Memoria personal, memoria colectiva: miradas cruzadas sobre Vázquez Montalbán, Gimferrer, Ana María Moix »

14 :40 Débat et pause

15 :30 Alberto Villamandos (UMKC – University of Missouri) : « Éramos tan felices…: Terenci Moix y el nacimiento del ensayo cultural crítico »

15 :50 Estrella Massip (Université d’Aix-Marseille – CAER): « Poesía y compromiso en la Barcelona de la segunda mitad de los sesenta »

16 :10 Débat et pause

 

17 :30 – Amphi Milne Edwards:  Projection du film documentaire de Llúcia Oliva (direction) et Miguel Mellado (réalisation), Santuaris de l’antifranquisme, 2015, 70 min. Suivi d’une rencontre avec Llúcia Oliva (journaliste)

 

Samedi 12 mars 2016 – Salle des Actes

Matin

9 :00 : Conférence de Xavier Folch (éditeur et écrivain) : « Memòria d’unes conspiracions: Caputxinada, Montserrat, Assemblea de Catalunya »

9 :45 Débat et pause

10:00 : Zoraida Carandell (Université Paris X-Nanterre) : « ”En mi ciudad algún día, recuperada libertad.“ Barcelona entre espacio lírico y utopía política (1965-1970) »

10 :20: Josep M. Martí Font  (journaliste): « Los hermanos pequeños de la Gauche divine; una generación que dio por muerto a Franco antes de que sucediera el “hecho biológico” »

10 :40 Débat et pause

11:20: Isabel Valverde (Universitat Pompeu Fabra): « René Metras (1926-1984) y el (buen) oficio del galerista moderno »

11:40: Saramaya Pelletey (Université d’Aix-Marseille – CAER) : « El pincel y la pluma: Tàpies, abiertamente comprometido (1966-1970) »

12 :00 Débat et pause méridinenne

 

Après-midi

14 :00 : Jean-Paul Aubert (Université de Nice – LIRCES) : « La batalla de Sitges (octubre 1967) »

14 :20 : Jacques Terrasa (Université Paris-Sorbonne – CRIMIC) : «La mirada interior: fotografiar y filmar los encierros (Sarrià, 1966 y Montserrat, 1970)»

14 :40 : Vicente J. Benet (Universitat Jaume I) : « Imágenes periféricas: Llorenç Soler y el cine en los márgenes de Barcelona »

15 :00 Débat et pause

15 :30 : Table-ronde autour de deux tancades (Sarrià 1966 ; Montserrat 1970), avec trois de leurs participants : Xavier Folch, Roman Gubern et Guillem Martínez  Conférence de cloture, par Josep M. Martí Font  (journaliste): « Los hermanos pequeños de la Gauche divine; una generación que dio por muerto a Franco antes de que sucediera el “hecho biológico” »

16 :30 Débat et clôture du colloque

La Barcelone des sixties, entre Caputxinada et Gauche divine

Chargement de la carte…