Mouvements étudiants dans les capitales du monde ibéro-latino-américain avant et après 1968 : histoires, mémoires et représentations

Accueil / Évènement / Mouvements étudiants dans les capitales du monde ibéro-latino-américain avant et après 1968 : histoires, mémoires et représentations

Axe(s) :

9 avril 2018 | Toute la journée

Organisateurs: Dorothée Chouitem (IBERHIS), David Jurado (AV) et Anaïs Ornelas (AV)
Avec la participation du Centre d’Études Mexicaines de l’UNAM-France
Résumé:
Avec la conformation des mouvements étudiants durant la période des « années 1968 », les capitales sont devenues des terrains d’expérimentation politique et culturelle. C’est bien depuis ces espaces que les identités politiques de ces mouvements, ainsi que leurs pratiques culturelles et, postérieurement, commémoratives, ont été définies. Mais la capitale n’est pas un terrain neutre. Au delà de son poids symbolique, elle est habitée par des rapports de pouvoir précis, lesquels entrent en constante tension avec les pratiques des mouvements étudiants. De plus, la capitale est l’un des lieux privilégiés de l’industrie culturelle de la société de consommation de masse et de ses logiques. Comment comprendre, dès lors, la configuration des différents rapports entre mouvements étudiants et centres de consommation, de concentration des pouvoirs administratifs et, dans la plupart des cas, financiers ? Pour répondre à ces enjeux et pour mener une réflexion 50 années après 68, cette journée d’études cherche à apporter des réponses transversales, en passant par les études historiques, mémorielles et cinématographiques. 
Mouvements étudiants dans les capitales du monde ibéro-latino-américain avant et après 1968 : histoires, mémoires et représentations

Chargement de la carte…