Du travail en traduction (sém. doctoral lusophone 1)

Accueil / Évènement / Du travail en traduction (sém. doctoral lusophone 1)

Axe(s) :

23 février 2018 | 14h00 à 18h00

Séminaire doctoral des études lusophones (Michel Riaudel, CRIMIC) : « Le travail de la langue »

Le séminaire s’organisera en journées ou de demi-journées, autour d’une réflexion sur le « travail de langue », au sein d’un corpus littéraire principalement lusophone : dans quelle mesure la tâche d’un écrivain, d’un poète, d’un traducteur est de travailler sur la langue, de travailler la langue et, le cas échéant, de la forcer, de la forger ? Mais aussi comment, dans leur écriture, ils se voient travaillés, traversés par la langue ? Les enjeux seront donc poétiques, stylistiques, linguistiques, toujours envisagés à la fois d’un point de vue « pratique » et dans une visée « théorique ».

Les dates suivantes seront communiquées ultérieurement

 Séance 1 :

  • Antoine Chareyre, « Traduire le modernisme brésilien »
  • Valter Pinheiro, « O lugar da língua francesa na criação simbolista brasileira : o caso de Sérgio Milliet »
  • Raquel Camargo, « Traduzir um certo Brasil escrito em francês. O caso de Lá onde os tigres se sentem em casa (de Jean-Marie Blas de Roblès, trad. Maria de Fátima Oliva do Coutto e Mauro Pinheiro)
  • Mirella do Carmo, « Peut-on parler d’une théorie spécifique de la traduction en contexte post-colonial ? (Afrique francophone, Brésil) »
Du travail en traduction (sém. doctoral lusophone 1)

Chargement de la carte…