Vendredi 25 janvier 2013

16h-18h
Institut d’Études ibériques et latino-américaines
31, rue Gay-Lussac
75005 Paris
SALLE 13


Marcos Eymar (Université d’Orléans) :
« Poesía y plurilingüismo »

De la fin du XIXe siècle jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, plus d’une dizaine d’auteurs hispano-américains de nationalités très diverses ont adopté le français comme langue littéraire sans pour autant renoncer à l’espagnol. Oubliés ou considérés comme des cas exceptionnels, ces écrivains participent à un mouvement collectif visant à émanciper la littérature hispano-américaine de l’héritage colonial par le biais d’un rapprochement du français tout aussi linguistique qu’imaginaire. Loin de se satisfaire d’une simple addition de monographies, ce livre offre une approche transversale et pluridisciplinaire qui restitue toute la complexité du phénomène.
A partir de l’analyse de la domination symbolique que la France exerçait sur les jeunes républiques hispano-américaines, fondée sur le puissant mythe de la latinité, l’auteur retrace les principaux éléments historiques et littéraires qui permettent d’établir l’existence d’une véritable tradition bilingue, insistant sur la double réception des auteurs. Il cherche aussi à comprendre les motivations et les modalités du changement de langue, ainsi que les expressions du dédoublement provoqué par l’écart symbolique, culturel et grammatical entre les deux univers linguistiques. Il analyse, enfin, la spécificité de l’écriture bilingue à travers l’étude des interférences, des autotraductions et des différents projets esthétiques qui tentent de donner corps à une « troisième langue » franco-espagnole.
Le résultat est une étude ambitieuse qui approfondi notre compréhension d’une période décisive de l’évolution culturelle de l’Amérique hispanique et révèle le caractère pluriel de la langue – à la fois instrument de création, expression de l’identité, et source de représentations idéologiques et imaginaires.

Marcos Eymar (Madrid, 1979) a obtenu son doctorat en littérature générale et comparée à l’Université de Paris-III où il a aussi assuré des cours. Après avoir enseigné la littérature et la culture hispaniques à l’Université d’Amiens, il assure actuellement des cours à l’Université d’Orléans. Il est l’auteur d’une dizaine d’articles sur le bilinguisme, la traduction, la médiation culturelle et la littérature hispanique contemporaine et de l’ouvrage La langue plurielle : le bilinguisme franco-espagnol dans la littérature hispano-américaine (1890-1950)
Préface de Daniel-Henri Pageaux
Paris : L’Harmattan, coll. « Recherches Amériques latines », 2011.
EAN 9782296549517
Prix 32EUR. 338 p.