Écritures plurielles et croisements transatlantiques III « De lo anti y de lo contra : de los autores del 1914 a nuestros días »

Accueil / Séminaire Amérique Latine (SAL) / Manifestations SAL d’avant 2015 / Écritures plurielles et croisements transatlantiques III « De lo anti y de lo contra : de los autores del 1914 a nuestros días »

Séminaire Amérique Latine Université Paris-Sorbonne
Proyecto Letral Universidad de Granada

Maison de la Recherche
28 rue Serpente, 75006 Paris

7 juin 2014, de 9h à 17h30, Salle D323


De 9h00 à 12h30

9h00 Accueil des participants
9h15 Ouverture de la journée et présentation des dernières publications par Ana Gallego, Erika Martínez et Eduardo Ramos-Izquierdo.

Présidente de séance : Gracia Morales, Universidad de Granada

10h00 Aura Lemus (Université Paris-Sorbonne) : « Latino writing : voces literarias en contra de la existencia de una nueva lengua »

10h25 Ana Gallego (Universidad de Granada) : « La contrapoética de Héctor Libertella : una economía arcaica de la ficción »

Débat – Pause

Président de séance : Paul-Henri Giraud, Université Lille 3

11h15 Roberta Previtera (Université Paris-Sorbonne) : « [Anti]héroes y [contra]performances : de la spy novel a la comedia slapstick »

11h40 Erika Martínez (Universidad de Granada) : « El fin a la contra : un caso narrativo argentino »

Débat

Déjeuner Buffet

De 14h00 à 17h30

Présidente de séance : Roberta Previtera, Université Paris-Sorbonne

14h00 Marisella Buitrago (Université Paris-Sorbonne) : « La antimemoria, lo antisocial y la contraimagen en las dos últimas novelas de Juan Gabriel Vásquez »

14h25 Laura Destéfanis (Universidad de Granada) : « Antibelicismo e irreverencia en la narrativa argentina actual »

Débat – Pause

Présidente de séance : Erika Martínez, Universidad de Granada

16h00 Gracia Morales (Universidad de Granada) : « La cuentística de Julio Cortázar : en contra del narrador omnisciente »

16h25 Eduardo Ramos-Izquierdo (Université Paris-Sorbonne) : « La pluralidad de lo anti y de lo contra : Parra, Cortázar, Huerta et al  »

Synthèse de la journée