13 et 14 juin 2008

Institut d’Études Ibériques et Latino-américaines


Vendredi 13 juin

9 h 30 – 12h 30

Ouverture : changement et continuité ; propositions de programme de recherche pour 2008-2009.

Julien Roger (Paris IV) : « Le pouvoir de l’écriture dans Dormir al sol , d’Adolfo Bioy Casares »

Audrey Aubou (Antilles-Guyane) : « Unidad y fragmentación en la Pentagonia de Reinaldo Arenas »

Débat – pause

Christian Estrade (Grenoble III) : « Genealogía de un work in progress (Sobre La ciudad ausente de Ricardo Piglia) »

Eric Courthès : « El algotexto roabastiano », suivi de la présentation de la traduction de Metaforismos d’Augusto Roa Bastos par Eric Courthès, Métaphorismes, L’Harmattan 2008.

Débat

14 h 30 – 18 h 30

Gustavo Guerrero et Michèle Ramond : présentation de la traduction de Trampantojos de Saúl Yurkiévich, Bonheurs du leurre, Gallimard 2008. En présence de Gladis Anchieri de Yurkievich.

Anouck Linck (Paris IV) : « Modeler le sable. Effets de réception et traces d’une généalogie perdue dans « Y así sucesivamente » de Silvina Ocampo »

Débat et pause

Teresa Keane Greimas (Limoges) : « Le visible et le vu : unité et fragment dans la poésie ecphrastique d’Alberto Girri et Olga Orozco »

Irma Vélez (IUFM de Paris) : « Eduardo Lalo : de l’antre d’eux à l’entre-deux de la représentation textuelle et photographique »

Débat

Samedi 14 juin

9 h 30 – 12h 30

Catherine Pélage (Orléans) : « La filiation littéraire de Pía Barros »

Stéphanie Urdician (Clermont-Ferrand) : « Réflexions autour de l’auto-réécriture théâtrale »

Débat – pause

Kevin Perromat (Paris IV) : « Poéticas combinatorias, (re)producción fragmentaria y plagio »

Laurence Mullaly (Bordeaux III) : « Unité et fragmentation : la mémoire de la dictature argentine à l’écran » (sur le film de Marco Bechis, Garage Olimpo )

Débat

14 h 30 – 18 h 30

Marie-Agnès Palaisi Robert (Toulouse-Le Mirail) : Leerescribir : genealogía de una mujer. Una lectura ezquerriana de El amor que me juraste de Silvia Molina »

Isabelle López García (IUFM de Toulouse) : « Genèse d’un genre : les chroniques lémébéliennes »

Débat et pause

Gabrielle Massol (Toulouse-Le Mirail) : « Cecilia Valdés ou les deux versions de la colline de l’ange »

Clément Akassi ( Howard University – USA) : « Intratextualidad e intertextualidad como discursos de fragmentación y desfragmentación de la identidad negra/de la minoría en Gastón Baquero »

Débat et clôture des journées