Le texte et ses liens I

Journées d’études du Séminaire Amérique Latine

3 et 4 juin 2005

Institut d’Études Ibériques et Latino-américaines

31 rue Gay-Lussac – Paris 5e – Salle Delpy


Vendredi 3 juin

9h 30 : Norah Giraldi Dei Cas (Lille 3) : « Las estrategias para preparar tapas y carátulas en un país en crisis »

10h : Vera Broichhagen (Princeton) : « Contexto y paratexto en dos obras de Guillermo Cabrera Infante »

10h 30 : Elena Palmero (Rio Grande, Brasil) : « Calibán : del texto literario al imaginario simbólico latinoamericano »

11h : débat et pause

11h 30 : Julie Amiot (Lyon 2) : « Les articulations texte-image, Joaquín Torres García au pied de la lettre »

12h : Nelly Rajaonarivelo (Aix-en Provence) : « La référence culturelle chez Carpentier : un fonctionnement hypertextuel d’interconnexion des arts ? Réflexions à partir de La consagración de la primavera »

12h 30 : débat

Pause déjeuner (salle 24)

14h 30 : Renée Clémentine Lucien (Paris) : « Máscaras de Leonardo Padura : intertexte et/ou hypertexte de la tragédie familiale mythique grecque ? »

15h : Stéphanie Urdician (Clermont-Ferrand) : « Texte, paratexte et hypertexte chez Griselda Gambaro »

15h 30 : Silvia Larrañaga (Dijon) : « Le brouillage de genres chez Fernando Vallejo : le rôle de l’épitexte public »

16h : Zoraida González Arrilli (Centro de Estudios de Narratología y Centro de Literatura Argentina/ Comparatística de la Universidad de Buenos Aires) : « La autobiografía de una inmigrante libertaria en la Argentina. Lo público y lo privado »

16h 30 : débat et pause

17h : Lucien Ghariani (Paris IV) : « De tout et de liens »

17h 30 : Françoise Griboul (Paris V) : Écritures errantes : navigation dans les blogs des écrivains mexicains »

18h : Gérald Larrieu (Tarbes) : « L’hypertexte puiguien : de la loi mosaïque au meurtre du père »

18h 30 : débat

Samedi 4 juin

9h 30 : Geneviève Fabry (Louvain-la-Neuve) : « La enunciación poética y su contexto en la obra poética de Juan Gelman »

10h : Irma Vélez (IUFM de Paris) : « Lectura, representación y disidencia en el autógrafo femenino »

10h 30 : Inés Laborde (Lille 3) : « Los paratextos de Memoria del fuego de Eduardo Galeano : senderos múltiples que conducen al umbral de la trilogía. »

11h : débat et pause

11h 30 : Jaume Peris (Valencia) : « Los usos del testimonio : migraciones de la enunciación testimonial en Chile »

12h : Adélaïde de Chatellus (Rouen) : « Andrés Neuman (Buenos Aires, 1977) et la postmodernité »

12h 30 : débat (salle 24)

Pause déjeuner

De 14h 30 à 18h :

Atelier « Le texte et le(s) genre(s) », présenté par Stéphanie Decante (Paris 10)

14h 30 : Mariana Di Ció (Paris 8) : « El prólogo de Octavio Paz : ¿apertura de Arbol de Diana, de Alejandra Pizarnik ? »

15h : Pedro Araya (Paris IV) : « La urdidura genérica de la mistura marafa. Mar Paraguayo de Wilson Bueno/Sopa Paraguaya de Néstor Perlongher »

15h 30 : Valentina Litvan (Paris 8) : « Muerte y construcción de Susana Soca »

16h : débat et pause

16h 30 : María José Bruña (Paris 8) : « ¿Alta/baja cultura ? Texto, paratexto y literatura de
magazine en Delmira Agustini »

17h : Rocío Zavala (Lille 3) : « Hilda Mundy/Laura Villanueva Rocabado, vanguardia boliviana en los tiempos de la Guerra del Chaco »

17h 30 : débat et clôture.