15 & 16 mai 2009

Institut d’Études Ibériques et latino-américaines

31 rue Gay Lussac – 75005 Paris

Salle Delpy


Vendredi 15 mai

De 14h à 18h

Marie Alexandra Barataud, Université de Limoges
« Del texto y de la imagen : la reescritura trangenérica en Fantomas contra los vampiros multinacionales de Julio Cortázar »

Ioana Gruia, Universidad de Granada / Paris IV
« Huellas de T.S. Eliot en el capítulo 61 de Rayuela »

Mathilde Silveira, Université de Paris IV
« Figures de la répétition et variation sur le même thème final dans les deux derniers textes d’Ernesto Sábato »

Magali Sequera, Université de Paris IV
« La variation ou l’art de conter dans La ciudad ausente de Ricardo Piglia »

Sandra Buenaventura, Université de Paris IV
« Los Perturbados entre lilas de Alejandra Pizarnik, entre Beckett y Pizarnik ella misma. Reescritura, y autoreescritura por anticipación »

Samedi 16 mai

De 9h30 à 12h

Catherine Pélage, Université d’Orléans
Du roman La revuelta à l’essai Sobre madres y huachos, variations autour du métissage chilien dans l’œuvre de Sonia Montecino.

Cecilia Katunaric, Université de Paris 8
« La reescritura del yo-autor en Relación autobiográfica de Úrsula Suárez »

Isabelle Tauzin, Université de Bordeaux III
« Écriture, réécriture et réception de Los rios profundos de José María Arguedas »

Présentation des nouvelles publications ADEHL / Rilma2
par Eduardo Ramos-Izquierdo

Pause repas

De 14h à 18h

Olga Caro, Université du Maine
Paul et Virginie selon Eduardo Wilde

Christine Maurin, Université de Valenciennes
« Contravida, de Roa Bastos : un même langage, une autre œuvre »

Inés Laborde, Université de Lille III
« Cine y literatura en la obra de Eduardo Galeano »

Elisa Martín, Universidad Pompeu Fabra, Barcelona
« Juan Gelman y San Juan de la Cruz : migraciones poéticas »