Catherine Pélage, Université d’Orléans