Dans la continuité des colloques du CRIMIC des précédents plans quadriennaux (« Les grands récits » / « De l’extrême »), le sujet transversal qui a été retenu pour le contrat quinquennal 2013-2017 est « Face à la catastrophe », susceptible d’impliquer l’ensemble des chercheurs du CRIMIC.

Un blog est consacré à cette thématique sur la plateforme hypothèse.org, administré par David Jurado à qui vous pouvez envoyer les informations utiles ou suggestions :
http://catnotes.hypotheses.org/

Présentation de la thématique :

Les « trauma studies » dont on connaît l’importance aux Etats-Unis commencent, en France, à devenir un champ théorique reconnu et sont l’objet, à Paris-Sorbonne, d’une réflexion théorique poussée dans des équipes d’accueil telles que le CRIMIC (hispanistes) ou VALE (anglicistes). Le projet que nous souhaitons présenter s’articule autour de la question de la catastrophe et du traumatisme qu’elle engendre, et en particulier autour de la « postmémoire » (pour reprendre le terme de Marianne Hirsch) et de sa représentation (littéraire, culturelle, médiatique, etc.). Grâce à une collaboration entre collègues scientifiques, juristes,
littéraires et historiens, cette recherche explorera le différents aspects de la post-mémoire, de son inscription clinique à sa manifestation esthétique tout en envisageant également le statut de l’appropriation mémorielle au regard de la loi.
On entrevoit d’entrée de jeu deux directions : les traumas individuels (violence et agressions ayant laissé des marques indélébiles en sont le premier modèle dans les tout premiers écrits de Freud), mais aussi tous les traumas inscrits dans les catastrophes de l’histoire (Shoah, explosion atomique, guerres, 11 septembre…). On se souvient de la comparaison audacieuse que fait Barthes dans Fragments d’un discours amoureux et qui lie à jamais l’historique et l’intime.
Au-delà de la question de la légitimité de la comparaison, ce que pose la pratique même de la comparaison, c’est que le traumatisme échappe à un strict ancrage dans le temps et dans l’espace. La théorie anti-historiciste que Walter Benjamin soutient dans « Sur le concept d’histoire », en 1940, peut être convoquée à l’appui de ce point de vue. Le chronotope du traumatisme résiste à toute tentative de limitation. Le traumatisme n’existe pas que pour ceux qui l’ont vécu. Une littérature abondante qui donne à entendre les témoignages d’enfants ou de petits enfants de rescapés d’Auschwitz le corrobore. La question de sa transmission
brouille la frontière entre le temps propre du traumatisme et son « après-coup », concept forgé par Maurice Blanchot que l’on pourra mettre en parallèle avec l’« après-Auschwitz » d’Adorno, et qui a à voir avec le retour de l’enfoui, du refoulé mais aussi avec une tentative de rationalisation du passé. La souffrance de l’expérience d’Auschwitz dépasse la scène et le temps où elle a été perpétrée (le titre de la trilogie de Charlotte Delbo —Auschwitz et après — est particulièrement éclairant). Les victimes d’Auschwitz qui ont survécu n’en finissent pas de revivre le cauchemar : ils délocalisent ainsi dans le temps et dans l’espace l’événement traumatique, le faisant ricocher parmi les générations qui n’ont pas connu Auschwitz et qui en héritent pourtant la mémoire. Ils fondent une littérature du traumatisme à laquelle se rattachent dans une certaine mesure les dramaturges contemporains.
La recherche envisagée ici s’intéressera donc à la temporalité du traumatisme : se posera en particulier la question de savoir par exemple pourquoi des artistes, trop jeunes pour avoir vécu le traumatisme, continuent d’être hantés par l’impossibilité de sortir de l’aporie représentationnelle qui a fait suite à la découverte de la catastrophe. Ces artistes se font les héritiers d’une mémoire collective qui outrepasse les frontières de la mémoire directe et permet d’opérer une fusion entre les traumatismes qui ont bouleversé leur histoire privée et les tragédies de la grande Histoire. Le concept de post-mémoire sera donc le sujet de cette recherche, tant dans la manière dont il informe l’histoire des représentations littéraires et artistiques que dans ses aspects proprement historiques, médiatiques, juridiques et scientifiques.
L’approche se veut interdisciplinaire : à partir d’une même thématique (« Face à la catastrophe »), les chercheurs impliqués dans le projet exposent la manière dont ils appréhendent dans le cadre de leur discipline, l’objectif étant que le croisement des points de vue, des instruments de recherche utilisés, des types de savoirs mobilisés, enrichisse en retour la perspective de chacun.

Séances de travail, journées d’étude et colloques :

Le travail autour de cette thématique s’organise autour de séances collectives regroupant tous les membres de l’équipe, à l’occasion d’assemblées générales semestrielles, et d’activités ou manifestations organisées au sein des différents axes/domaines.

Nous avons ainsi reçu des conférences de spécialistes de la question de la catastrophe, tels que Louise Bénat-Tachot (spécialiste d’histoire coloniale à Paris-Sorbonne), Elisabeth Angel Pérez (angliciste à Paris-Sorbonne), Francois Walter (Professeur à l’université de Fribourg), Grégory Quenet (historien à l’Université de Versailles-Saint-Quentin) ou Katharina Niemeyer (Institut Français de Presse, Paris II), etc.

Entre 2013 et 2014, l’équipe a par ailleurs organisé séances de séminaires, des différentes journées et des colloques autour de la thématique « Face à la catastrophe » et notamment le colloque final « Ecrire l’histoire des catastrophes », organisé les 14-15-16 décembre 2016 en collaboration avec la UNAM de Mexico. Toutes ces manifestations figurent ci-dessous sous l’onglet « Manifestations passées » :

Manifestations à venir

Une colombe si cruelle. Présentation des "poèmes en prose" de Lorca et leur traduction.

Lieu à déterminer

Présentation d’« Une colombe si cruelle. Poèmes en prose et autres textes », de F. García Lorca par Carole Fillière (trad.) et Zoraida Carandell (préf.).

New York et Moscou : deux métropoles en miroir
5 décembre 2020
Type(s) :

En ligne

Conférence de Jean-Louis Cohen (Professeur à l’Institute of Fine Arts, New York University et Professeur invité au Collège de France) dans le cadre de l’Assemblée Générale du CRIMIC

El Museo Reina Sofía: un espacio artístico para la conservación y exhibición de cine y vídeo
7 décembre 2020
Type(s) :

En ligne

Taller Artes visuales del CRIMIC, intervención de Elena BLÁZQUEZ

ALEA - Amérique latine et espaces atlantiques
Deux joyas du Pacifique: (re)constructions patrimoniales à Valparaíso et Guayaquil
22 janvier 2021
Type(s) :

: Université Paris Nanterre

Conférence de Diana Burgos-Vigna et Emmanuelle Sinardet (Université Paris Nanterre, GRECUN), programmée dans le cadre du Séminaire interuniversitaire d’histoire contemporaine comparée « Amérique Latine et Espaces Atlantiques » (ALHIM-GRECUN-IBERHIS)

Identidades en proceso. Reiteraciones relacionales y activaciones emocionales en las movilizaciones feministas
29 janvier 2021
Type(s) :

: Colegio de España en París

Conférence de María Martínez (UNED) programmée dans le cadre du séminaire interuniversitaire « Nouvelles historiographies de l’Espagne contemporaine » (IberHis-IMAGER-CRIIA-LER)

Conférence-Projection « Des hispanistes en voyage, vers une archive audiovisuelle de l’hispanisme »
30 janvier 2021
Type(s) :

Lieu à déterminer

Conférence-Projection-Débat organisée par Ivanne Galant et Jorge Villaverde, en collaboration avec la SHF et le CRIMIC, axe IberHis

ALEA - Amérique latine et espaces atlantiques
Les Centenaires de 1921 : Amérique centrale, Mexique, Pérou
12 février 2021
Type(s) :

: Maison de la recherche, Sorbonne Université

Journée d’étude programmée dans le cadre du Séminaire interuniversitaire d’histoire contemporaine comparée « Amérique Latine et Espaces Atlantiques ». Coorganisateurs : IberHis-CRIMIC, ALHIM et GRECUN

Carlos Saura ou l’art d’hériter / Carlos Saura o el arte de heredar
25 mars 2021 au 26 mars 2021
Type(s) :

: Salle des Actes, Faculté des Lettres, Sorbonne Université

Organisation : Nancy Berthier (Sorbonne université) et Marianne Bloch-Robin (Sorbonne université)

Lo emocional es político. Nuevos enfoques en historia contemporánea
2 avril 2021
Type(s) :

: Colegio de España en París

Conférence programmée dans le cadre du séminaire interuniversitaire « Nouvelles historiographies de l’Espagne contemporaine » (IberHis-IMAGER-CRIIA-LER)

Après-guerre : les années 1920, construction d'un nouveau monde ?
8 avril 2021 au 9 avril 2021
Type(s) :

: Colegio de España en París

Colloque international organisé par Miguel Rodriguez (SU, Crimic), David Marcilhacy (SU, Crimic), Manuelle Peloille (Univ. d’Angers – 3.LAM) et María Luisa Rico Gómez (Univ. Alicante – IUESAL). Activité IBERHIS, en collaboration avec l’Université d’Angers et la Universidad de Alicante

ALEA - Amérique latine et espaces atlantiques
Table ronde avec Glodel Mezilas (CLACSO) et Manuel Burga (Universidad Nacional Mayor de San Marcos de Lima)
21 avril 2021
Type(s) :

: Université Paris 8-Saint Denis

Table ronde programmée dans le cadre du séminaire interuniversitaire d’histoire contemporaine comparée « Amérique Latine et Espaces Atlantiques » (ALHIM-GRECUN-IBERHIS)

Capitalité et scènes théâtrales
7 mai 2021
Type(s) :

: Salle Delpy, Institut d’Études Ibériques et Latino-américaines, Sorbonne Université

Activité commune des axes IBERHIS et LALE (Organisatrices : Isabelle Cabrol, Anne-Laure Feuillastre et Laurence Breysse-Chanet)

 15M. Les 10 ans du mouvement des Indignés espagnols : traces, mémoires et représentations
13 mai 2021 au 15 mai 2021
Type(s) :

: Université Gustave Eiffel

Co-organisé par Isabelle Mornat de l’Université Gustave Eiffel (LISAA), Marianne Bloch-Robin de Sorbonne Université (CRIMIC), Alicia Fernández de Paris 8 (LER) et Manuel Peloille de l’Université d’Angers (3LAM)

Nouvelles approches du champ mémoriel : dynamiques transnationales des mémoires des violences de masse en Espagne dans le second XXe siècle
28 mai 2021
Type(s) :

: Colegio de España en París

Conférence de Sophie Baby (Université de Bourgogne, IUF) programmée dans le cadre du séminaire interuniversitaire « Nouvelles historiographies de l’Espagne contemporaine » (IberHis-IMAGER-CRIIA-LER)

El Noticierio ICAIC: una fuente sobre/de/para la historia
1 juin 2021 au 2 juin 2021
Type(s) :

: Salle des Actes, Faculté des Lettres, Sorbonne Université

Org. Julie Amiot (universidad de Cergy-Pontoise, IUF), Camila Arêas (universidad Católica de Lisboa), Nancy Berthier (Sorbonne Université), Sylvie Bouffartigue (universidad de Versailles-St Quentin en Yvelynes), Laure Pérez (Sorbonne Université) 

« Histoire ouvrière et mouvements sociaux dans l’Espagne contemporaine : le regard d’un hispaniste français », en hommage à Michel Ralle
11 juin 2021
Type(s) :

: Salle Delpy, Institut d’Études Ibériques et Latino-américaines, Sorbonne Université

Journée d’étude organisée par David Marcilhacy (IberHis, CRIMIC), en collaboration avec la revue Cahiers de Civilisation espagnole contemporaine (Manuelle Peloille)

Capitalité et colonialité. Mondes lusophone et hispanophone
19 juin 2021
Type(s) :

: Maison de la recherche, Sorbonne Université

Journée d’étude organisée par Maria-Benedita Basto, Alina Castellanos et David Marcilhacy (CRIMIC/IberHis)

Manifestations passées (depuis janvier 2015)

2020

Atelier Arts visuels
12 octobre 2020

Écritures plurielles : théorie et pratique
17 juillet 2020 au 7 août 2020

La ciudad como personaje
12 février 2020

Atelier Arts visuels
6 février 2020

2019

Poesia e imagem
22 novembre 2019

I Congresso internacional "Faces de Eros"
28 août 2019 au 30 août 2019

Forum du CRITIC 1
9 avril 2019

Printemps littéraire brésilien 2019
11 mars 2019 au 22 mars 2019

Michel Ralle
11 février 2019 au 23 février 2019

Réunion d'équipe
19 janvier 2019

2018

Poétique de l'image trouvée: un double destin
16 novembre 2018 au 21 novembre 2018

Savoirs en circulation dans l’espace atlantique
18 octobre 2018 au 19 octobre 2018

"Hacer poesía con la verdad"- Paula Markovitch
4 octobre 2018 au 6 octobre 2018

Paris-Lisbonne, un dialogue capital
7 juin 2018 au 8 juin 2018

2017

Capitalidad, capitality
15 décembre 2017

La vie des histoires. Le témoin filmé
12 décembre 2017 au 13 décembre 2017

Donne in fuga / Mujeres en fuga / Femmes en fuite
29 novembre 2017 au 30 novembre 2017

Littératures palimpsestuelles : le texte et ses liens
23 novembre 2017 au 24 novembre 2017

Atelier Arts visuels
28 septembre 2017

Elsa Cross traductrice
24 février 2017

Séduction et féminin
9 février 2017 au 9 novembre 2017

2016

Écrire l'histoire des catastrophes
14 décembre 2016 au 16 décembre 2016

Séminaire doctoral IV
26 novembre 2016

Exilência de mulheres no mundo lusófono
10 novembre 2016 au 11 novembre 2016

Exiliance au féminin dans le monde lusophone
7 novembre 2016 au 11 novembre 2016

Exiliance au féminin dans le monde lusophone
7 novembre 2016 au 8 novembre 2016

Ville: voix et créations
14 avril 2016 au 19 avril 2016

Paris, Mário de Sá-Carneiro et les autres
14 avril 2016 au 15 avril 2016

L'exil ouvrier
7 avril 2016

José Saramago
21 mars 2016

Séminaire doctoral VI
30 janvier 2016

Mujeres en el cine
27 janvier 2016

2015

Séminaire doctoral IV
12 décembre 2015

Poésie et catastrophe
11 décembre 2015

ORPHEU E A MODERNIDADE
26 novembre 2015

José Rodrigues Miguéis
24 novembre 2015

Chico Buarque
24 novembre 2015

Séminaire doctoral / Taller de traducción
19 novembre 2015 au 20 novembre 2015

Séminaire doctoral III
14 novembre 2015

Corps et catastrophe
6 novembre 2015

Che Guevara va al cine
15 octobre 2015

Tableau de Benoît Moraillon, "Théâtre". Image du colloque international : Drame contemporain, renaissance ou extinction ? (12-14 octobre 2015)
Drame contemporain : renaissance ou extinction ?
12 octobre 2015 au 14 octobre 2015

Sur Jorge Luis Borges
12 février 2015 au 13 février 2015

De la Cuba esclavagiste à Notre Amérique
16 janvier 2015 au 17 janvier 2015

2014