Barcelone à l’écran : dynamiques coréalisatrices d’une biographie urbaine

Accueil / Évènement / Barcelone à l’écran : dynamiques coréalisatrices d’une biographie urbaine

Axe(s) : AV

12 février 2020 | 14h30 à 18h00

Laura Grifol-Isely soutiendra sa thèse de doctorat intitulée « Barcelone à l’écran : dynamiques coréalisatrices d’une biographie urbaine. Étude comparative sur l’évolution des représentations filmiques de la ville comtale à la charnière du XXe et XXIe siècle (1992-2017) »

Le 12 février 2020

à 14h30 en salle 109 Campus Jussieu

4, Place Jussieu 75005 Paris

Thèse réalisée sous la direction de: Nancy Berthier (Sorbonne Université) et Vicente Sánchez Biosca (Universitat de València),

 

Membres du Jury : Jean-Paul Aubert (Université Côte d’Azur), Vicente Benet Ferrando (Universitat Jaume I) et Monique Güell (Sorbonne Université).

Résumé

En adoptant, dans une ligne ancrée sur des modèles de gouvernance locale hérités du passé, la stratégie d’organiser un macro-événement pour effectuer une série de transformations urbaines sans précédent, la ville comtale s’est donnée corps et âme à une fièvre constructrice dont la ville d’aujourd’hui en est le résultat. La présente étude recherche parmi les représentations cinématographiques réalisées entre 1992 (date symbolique qui inclut celles qui ont été élaborées en prenant pour objectif les Jeux Olympiques) et 2017, date de commémoration, échos et symptômes d’un changement de perception, relatif et incomplet, par rapport au dénommé Modèle Barcelone. Cette thèse soutient que, au tournant du siècle, les anciennes réticences au discours élogieux fortement encouragé par les institutions, ont pris de l’ampleur et ont trouvé dans la création cinématographique mode d’expression et canal de communication. Progressivement, un contre-discours a émergé et le cinéma a contribué à le rendre visible. À travers le cinéma tourné à Barcelone se disent vingt-cinq années d’une biographie urbaine qui a multiplié les points d’ancrage pour atteindre et maintenir une centralité effective en tant que ville globale. Mais à mesure qu’elle cumulait les succès dans sa volonté d’internationalisation, elle intégrait pleinement, comme le montre notre corpus, la dynamique des problèmes transnationaux et devenait non seulement un modèle à suivre mais aussi à éviter. Synecdoque de la ville contemporaine dans un monde profondément urbain à l’ère de la mondialisation, la Barcelone d’aujourd’hui cherche parmi ses images à se placer dans une tension dialogique axiale entre pertinence et im-pertinence.

Mots-clés : Arts Visuels ; Cinéma ; Modèle Barcelone ; Espace Urbain ; Monde Contemporain ; Politiques Culturelles ; Imaginaire ; Catalogne ; Espagne ; Capitalité ; Transnational ; Résilience ;

 

Barcelone à l’écran : dynamiques coréalisatrices d’une biographie urbaine

Chargement de la carte…