16 mai 2022
  18h00 à 20h00
  Bibliothèque du Centre d’études catalanes
Axe.s : AV, EC
▸ Séminaire, Séminaire doctoral

Dans le cadre du séminaire d’Etudes Catalanes et du séminaire commun Etudes Catalanes et Arts Visuels nous aurons le plaisir d’écouter deux conférences:

Le « Barrio Chino » avant que le temps ne l’efface : mémoire cinématographique d’un quartier ouvrier par Jean-Paul Aubert (Université Côte d’Azur)

Cette communication retrace l’histoire des représentations cinématographiques du quartier barcelonais du Raval. Le patrimoine cinématographique est l’un des dépositaires les plus précieux des traces de ce qui fut le plus grand quartier ouvrier d’Europe. Mais le cinéma joua aussi son rôle dans la construction du mythe du « Barrio chino », édifié par certains pour stigmatiser un quartier qui tout à la fois inquiète et fascine.

Jean-Paul Aubert est professeur de l’Université Côte d’Azur, directeur de l’Ecole Universitaire de Recherche Arts et Humanités (CREATES) et président du GRIMH (Groupe de Réflexion sur l’Image dans le Monde Hispaniques). Ses recherches portent sur le cinéma en Espagne, et notamment en Catalogne. Il a publié plusieurs ouvrages sur l’École de Barcelone, sur les représentations cinématographiques de Madrid et de Barcelone et, tout récemment, en collaboration avec Xose Prieto Souto, un ouvrage consacré au cinéma dissident sous le franquisme : La batalla de Sitges. Cine y disidencia en vísperas del 68 (Shangrila, 2022).

 

 

Internacionalització i modernització cultural, el repte de les editorials i la cultura catalana en el tardofranquisme par Carles Santacana Torres (Professeur invité, Universitat de Barcelona)

Cette communication analyse l’importance de l’engagement de quelques éditeurs indépendants dans les années du tardofranquisme pour reconnecter la culture catalane aux débats internationaux. Un élément fondamental pour surmonter la phase de résistance culturelle et promouvoir une culture catalane moderne, à partir de laquelle être capable de dialoguer avec le monde convulsé des années 60.
 
Carles Santacana est professeur des universités à l’Université de Barcelone, spécialiste de l’histoire culturelle et politique de la Catalogne pendant le franquisme. Il appartient au Grup d’Estudi d’Història de la Cultura i dels Intel·lectuals (GEHCI-UB). Parmi ses dernières publications, on distingue :  “Entre jóvenes y viejos. El impacto del 68 en la reconstrucción de la cultura en Cataluña”, dans Pasado y Memoria, 21 (2020) ; “Imágenes sobre Cataluña en el franquismo: el regionalismo bien entendido en las pantallas. El NO-DO (1960-1975)” dans Ayer, 123 (2021) ;  “Creando memoria en el exilio republicano. El Casal de Catalunya de París (1960-1975)”, dans Eduardo Alonso y Unai Belaustegui (eds), La memoria pública a debate: la memoria pública de la Guerra Civil, el Franquismo y la Transición (1936-2019), Sílex, 2021.
 
 
 
Séminaire en présentiel au Centre d’études catalanes et par Zoom
 
Lien Zoom: cliquez ici
 
ID de réunion : 865 0001 3700
Code secret : 684031

 

Chargement de la carte…
© 2015-2022 CRIMIC | Mentions légales | Propulsé par Suite
imgimg

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?