« Porfirio Barba Jacob et Gonzalo Arango, deux écrivains colombiens entre la marginalité et l’avant-garde »

Accueil / Évènement / « Porfirio Barba Jacob et Gonzalo Arango, deux écrivains colombiens entre la marginalité et l’avant-garde »

Axe(s) : SAL

10 juillet 2020 | 16h00 à 19h00

La soutenance de thèse de M. Eduardo CORTES NIGRINIS, intitulée « Porfirio Barba Jacob et Gonzalo Arango, deux écrivains colombiens entre la marginalité et l’avant-garde » sous la direction de M. Eduardo RAMOS-IZQUIERDO, Professeur des Universités à Sorbonne Université, se tiendra en ligne le vendredi 10 juillet 2020 à 16h00.

 

Le jury est composé de :

Mme Luisa BALLESTEROS – MCF-HDR, CY Cergy Paris Université

M. Paul-Henri GIRAUD – Professeur, Université de Lille

Mme Rocío OVIEDO PEREZ DE TUDELA – Professeure, Universidad Complutense de Madrid

Mme Alejandra María TORO MURILLO – Professeure, Universidad EAFIT

M. Eduardo RAMOS-IZQUIERDO – Professeur des universités, Sorbonne Université

Les écrivains Porfirio Barba Jacob et Gonzalo Arango occupent une place assez marginale dans l’histoire de la littérature colombienne du vingtième siècle. Nés tous les deux dans des villages reculés du département d’Antioquia et n’appartenant pas aux « élites » économiques, politiques et culturelles colombiennes, leurs œuvres ont été mises à l’écart, sciemment ignorées et souvent méprisées.

Nous essaierons de démontrer que leur marginalisation répond plus à la rigidité et au conservatisme du système régnant en Colombie pendant une bonne partie du vingtième siècle qu’à des critères purement littéraires et esthétiques ; d’autre part, les apports de Barba Jacob et d’Arango nous semblent bien plus importants dans l’histoire de la littérature colombienne que ceux de certains écrivains traditionnellement consacrés par la critique dans ce pays.

« Porfirio Barba Jacob et Gonzalo Arango, deux écrivains colombiens entre la marginalité et l’avant-garde »

Chargement de la carte…